AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour en savoir plus, cliquez ici

Partagez | 
 

 «Every action's an act of creation»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
• messages : 8
• double-comptes : //
• crédits : avatar (c) poison ivy
MessageSujet: «Every action's an act of creation»   Ven 16 Juin - 13:30

Maxfield Warren Lewelling
I'm laughing in the face of casualties and sorrow,
For the first time I'm thinking past tomorrow
○ âge › Tout juste âgé de 37 ans -une magnifique frontière entre la vie qu'un homme a vécue et celle qui ne fait que commencer. ○ date et lieu de naissance › Il a poussé son premier cri à Londres, alors que le jour se levait péniblement sur le 16 Mai 1676. ○ occupation › Mercanti finement réputé sur le marché noir. ○ situation matrimoniale › Pas marié et sans enfants. ○ orientation sexuelle › Hétérosexuel et particulièrement difficile à satisfaire. Disons simplement qu'il a des goûts bien précis. ○ groupe › Nation of Thieves ○ avatar › JJ Feild ○ crédits › poison ivy pour l'avatar, tumblr pour l'image de présentation et les gifs. ici
○ avez-vous déjà été lié à la piraterie ? si oui, comment ? › Il côtoie la piraterie quotidiennement et pourtant, il est bien trop fier pour se qualifier de tel. Nombreux de ceux venus un jour lui demander une faveur, ou une petite concession, étaient des criminels de mer en quête d'un énième trésor ou d'une quelconque vengeance. Il les regarde et les traite comme il le ferait avec n'importe qui. Mais voyez-vous, il ne faut pas le prendre pour dupe. Il connait suffisamment les pirates et leurs manières pour comprendre leurs caractères, et ainsi retourner la situation à son avantage. Soyez-en assurés; si Lewelling est un homme respecté même auprès de ceux sans foi ni loi, c'est qu'il doit bien y avoir une raison à tout cela. Il a su faire ses preuves, de quelque manière que ce soit.

○ comment vivez-vous à nassau, et quelle est votre opinion par rapport au régime de domination pirate qui y sévit ? › S'il y a une subtilité à cerner au sujet de Lewelling, c'est qu'il est un fin opportuniste. Sa vie à Nassau -comme partout ailleurs- est fort confortable et il semble avoir à sa disposition tout ce qu'il souhaite, sans pour autant faire de cérémonies ni de pavanes comme les nobles britanniques le font si mal. Si c'est le régime pirate qui lui permet de pouvoir exercer aussi librement son activité, alors ainsi soit-il. Si, au contraire, les choses venaient à se renverser et une autre société était amenée à prendre le contrôle de l'île, alors il va de soi que Maxfield trouvera un moyen diplomate de s'arranger avec cette nouvelle régence afin que la «cohabitation» profite à tous et qu'il n'y ait aucune étincelle. Tout en courtoisie et à bras de fer en gant de soie.


Tout ce qui est à moi peut être à vous, et vice versa.




«Messieurs dames, aujourd'hui est votre jour de chance. Vous vous trouvez au bon endroit, et au on-ne-peut plus bon moment. Mais entrez donc, asseyez-vous et laissez-moi vous offrir un verre. Que désirez-vous, cher ami ? Je peux vous le procurer, assurément et dans les plus brefs délais -j'en fais une garantie personnelle. Cherchez-vous, par le plus grand des hasards, une carte perdue, ou un quelconque calice ? Avez-vous besoin d'un navire, ou peut-être deux ? Les voiles espagnoles sont fort difficiles à obtenir, ces temps-ci... Mais savez-vous, cher ami, que vous êtes venus frapper à la bonne porte ? Vous obtiendrez ce que vous demandez, c'est mon honneur qui vous le promet.
Il vous suffit simplement de payer le prix, et de convenir avec moi-même de quelques règles on-ne-peut plus simples -la difficulté, j'en conviens, c'est de ne pas les enfreindre. Mon cher ami, vous n'aimeriez pas repartir avec encore moins que ce avec quoi vous êtes venus, n'est-ce pas ?»


Serait-il détestable, ou plutôt admirable ? Concrètement, il s'agit d'un fin et unique mélange de ces deux attributs qui peuvent conduire à la gloire d'un homme aussi bien qu'à sa perte. Lui, à défaut d'atteindre l'une, a décidé d'écarter l'autre de son chemin et ainsi, se forger une catégorie à part entière. Il s'est crée son propre jeu car il est le seul esprit à pouvoir penser pour son être, et que quiconque prétendra en tant que figure d'autorité se verra moqué d'un rire amer, accompagné du plus somptueux des sourires carnassiers.
C'est un homme qui s'est construit de lui-même. Un britannique offusquant ses origines et offensant bien d'autres gens. C'est un neutre solitaire -un individu qui a su se faire respecter en s'imposant dans une jungle maritime. Son nom est soufflé au creux des oreilles de ceux ayant accès aux marchés noirs les plus restreints. Car vous voyez, son affaire est très simple et concrète; Ce que vous voulez, il vous le procure. Il suffit de payer la somme demandée et de respecter quelques conditions qu'il impose tout en les faisant passer pour des négociations -à croire que les manières sont ancrées en lui autant que la sournoiserie. Ces règles, c'est bien la seule chose à laquelle il ne faut pas déranger lorsque l'on fait affaire avec Maxfield Lewelling. Vous voyez, on a d'ores et déjà oublié le nom de ceux qui s'y sont risqués....

C'est une main de fer qui nous étrangle quand on la serre.




Il y a des démons que l'on approche et des saints que l'on ne tente pas. Le vice n'est qu'un prétexte de la vertu, car voyez-vous, mes amis, nous allons tous en enfer. Que vous soyez diamant étincelant d'une somptueuse hypocrisie ou chardon traînant dans d'écœurants bas-fonds, vous êtes tous aussi insignifiants les uns que les autres. Un nom est si facilement rayé, et, sur le long terme, toutes les histoires se perdent et s'effacent, ne faisant de vous qu'un détail parmi une infinité d'autres -quitte à ne jamais régner sous la lumière d'un nouveau jour, autant devenir Roi de tout ce qui se passe dans l'ombre. Car c'est bien derrière les coulisses que tout se joue entre les vrais joueurs -une partie sélecte et malsaine où vous n'aurez droit qu'à un unique quitte ou double. C'est maintenant ou jamais. C'est pour maintenant, ou à jamais.


C'est un jeu dangereux où l'interdit se voile la face et dévoile tout son reste. On y découvre certaines valeurs oubliées et on y apprend autant sur soi que sur l'impitoyable genre humain. Il aurait sûrement aimé croire que les hommes ont un bon fond et que le bien l'emportera toujours sur le mal, quoi qu'il arrive. Il aurait aimé affronter les temps durs avec un espoir si fort qu'il en devient aveuglant -ce n'est pourtant pas le cas. Aussi idéalisé semble-t-il être, il fait partie de ces esprits vis et terre-à-terre ayant bien compris le système tournant tout autour d'eux -ou du moins, dans leurs environs. Dans la vie, il n'y a ni bons, ni gentils. Il n'y a que naïfs et hypocrites -deux sortes qu'il est triste et pourtant réaliste de comparer. Il n'y a pas de fumée sans feu, et il y a encore moins de réussite sans sacrifices. Ce que l'homme doit décider, c'est si les sacrifices en question doivent le toucher lui ou tous les autres qui l'entourent. Encore une fois, c'est là quelque chose à prendre ou à laisser. Là où le mal crie sa joie, le bien pleure son infortune. Inique justice, n'est-elle pas ?

Tout le reste m'est bien égal.




○  16 Mai 1676 › Naissance de Maxfield Warren Lewelling à Londres, aux aurores d'un samedi chaud et humide. Fils d'un Capitaine militaire britannique devenu rentier avec le temps et de sa bourgeoise d'épouse, il a donc vécu ses premières années dans un cadre de petite noblesse. ○ 2 Mars 1680  › Mort en couches de Lady Lewelling. Chose tristement commune -le deuil a été porté durant deux semaines et rapidement oublié par la suite.   ○ 15 juillet 1680 › Nouveau mariage de Lewelling, cette deuxième épouse étant fort similaire à la première et ce, en touts points, ce qui a eu le mérite de ne déranger ni aux habitudes, ni aux conventions.
○ 20 juin 1686 › Alors que la famille -s'étant agrandie, entre temps, de quatre nouveaux enfants- délaisse la capitale britannique pour aller s'installer un peu plus au Nord, dans une quelconque soi-disant charmante campagne, Maxfield reste sur place et emménage chez un oncle maternel travaillant en tant que clerc.   ○ 15 octobre 1687  › Mort prématurée et précipitée dudit oncle. Une maladie, disait-on. En réalité, c'est plutôt la mauvaise médecine qui a abrégé sa vie en prétendant sauver celle-ci. Un nouveau deuil à nouveau vite oublié, mais une amertume marqua profondément l'esprit d'un adolescent voyant défiler devant lui les membres de sa famille un à un, jusqu'à ce que mort ne vienne mettre un terme à ce cycle et entame un autre. ○ 22 janvier 1694 › Maxfield Lewelling rentra dans les rangs militaires maritimes, à défaut d'une carrière de Lieutenant de Cavalerie ou de rentier. Le récent décès de son père lui ayant légué quelques terres et une certaine quantité d'argent pourtant pas extraordinaire, il parvint à se faire une petite fortune en usant de ce qu'il a appris aussi bien auprès de son clerc d'oncle qu'auprès des marins marchands qu'il a pu croiser au cours de son apprentissage. Il s'est également engagé à verser une pension à ce qu'il restait de sa famille -à savoir la veuve de son père ainsi que ses enfants qui ont essayé de le recontacter suite à la mort du père Lewelling. N'ayant pas tenu à les revoir et s'étant montré plutôt réticent à l'idée d'entretenir ces gens-là qu'il n'a pourtant jamais eu dans son estime, il a appris la véritable signification du marchandage et des compromis en répondant à cette demande, mais non sans certaines contreparties. ○ Entre 1699 et 1713 › Tout s'est passé bien plus vite que cela en a l'air. Il a renoncé à beaucoup de choses et a provoqué un scandale dont la Navy garde encore des traces dans ses infâmes documents. Ayant démissionné -ou ayant été renvoyé ?- il a quitté son poste à bord d'une flotte prestigieuse servant la couronne britannique et a commencé à se construire sa propre affaire. Que cherchait-il ? Quelque chose de frais. Un air nouveau, une brise sévère et quelque chose de particulièrement épanouissant. S'il n'eut pas atteint toutes ses ambitions, c'est parce qu'il s'en est forgé d'autres bien plus subtiles et délicates encore.
C'est également dans ces temps-là qu'il s'est lié à la piraterie sans jamais en faire partie. Il a, à partir de cette date, commencé à développer pleinement cette icône qu'il est devenu -l'image d'un homme indépendamment intouchable, et surtout, un homme aux affaires aussi exclusives que dangereuses.
fiche (c) blue walrus
  under the black flag :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 9
• double-comptes : //
• crédits : avatar © morrigan.
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   Ven 16 Juin - 15:29

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 8
• double-comptes : //
• crédits : avatar (c) poison ivy
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   Ven 16 Juin - 16:32

Merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 369
• double-comptes : logan, mica, rose.
• crédits : avatar par blue walrus. signature par hallows.
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   Sam 17 Juin - 14:46

bienvenue sur FAS
j'adore l'avatar que t'as choisi, il est tellement cool dans austenland
j'ai vu que ta fiche était terminée, je vais venir la lire ce soir car j'ai de la visite qui arrive, donc je ne t'oublie pas

_________________

WAR OF HEARTS ☆ i can't help but love you, even though i try not to. i can't help but want you, i know that I'd die without you.


TEAMS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 8
• double-comptes : //
• crédits : avatar (c) poison ivy
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   Sam 17 Juin - 17:21

Ca marche haha, et merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 369
• double-comptes : logan, mica, rose.
• crédits : avatar par blue walrus. signature par hallows.
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   Dim 18 Juin - 10:39

désolé du retard, ma soirée a fini plus tard que prévu hier mais je suis là je te valide avec plaisir, ton personnage est bien intéressant, j'adore l'idée qu'il se soit tourné de l'armée britannique un vrai homme de nassau bon jeu parmi nous

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques à gauche, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que les joueuses de Lenny, Eli et Caitriona te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur FUNERAL AT SEA.
(c) blue walrus

_________________

WAR OF HEARTS ☆ i can't help but love you, even though i try not to. i can't help but want you, i know that I'd die without you.


TEAMS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: «Every action's an act of creation»   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Every action's an act of creation»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travailler à moteur action (cascadeur, ...)
» [SOFT] VLINGO WORDS TO ACTION : Application vocale [Gratuit]
» action man/james bond
» TPE 1ereS Action de l'humidité sur le vernis d'un tableau
» Sportifs en pleine action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FUNERAL AT SEA.  :: fiches validées-
Sauter vers: