AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour en savoir plus, cliquez ici

Partagez | 
 

 he is the one to blame when the Devil calls your name

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
MessageSujet: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 7:46

FINN RUAIRI MORRIGAN
At sunrise we'll all dance the hempen jig
So raise up your pint of rum and take another swig
The curse of Captain Morgan has led us to this fate
So have no fear, and don't look back, the afterlife awaits
○ âge › Trente-cinq années qu'il traîne ses grolles sur cette Terre, dont une bonne quinzaine qu'il déambule sur les sept mers. ○ date et lieu de naissance › Il a vu le jour à Limerick, en Irlande, une nuit de février - il serait incapable de dire laquelle exactement. Il sait juste que la tempête faisait rage, et qu'il paraît qu'une partie du toit de la maison familiale a été arrachée au moment où il poussait son premier cri. ○ occupation › Pirate depuis plus de quinze ans, il a gravi les échelons pour aujourd'hui se retrouver second de l'équipage du Valkyrie, sous les ordre du capitaine Morland. Une position qui ne le satisfait plus, et dont il compte bien s'extirper pour se hisser au sommet. ○ situation matrimoniale › Célibataire, ayant probablement semé un ou deux gosses au gré de ses escales. ○ orientation sexuelle › Il n'a jamais eu d'yeux que pour les femmes. ○ groupe › Sea of Sharks. ○ avatar › Tom Hopper. ○ crédits › Arté & tumblr
○ navire et poste › Voilà sept mois qu'il officie à nouveau sur le Vakyrie, sous les ordres directs de Lenny Morland. Il y a été élu second immédiatement après sa nomination à elle en tant que capitaine, et leur cohabitation se fait tant bien que mal, avec ses hauts et ses bas, entre compromis forcés et guerres d'influence. ○ expérience › Finn avait vingt ans lorsqu'il s'est embarqué sur un navire pirate pour la première fois. Il a commencé tout en bas de l'échelle, récurant le pont sous les brimades de ses aînés, avant que son agilité, sa force, et sa haute taille n'en fassent un candidat idéal au post de gabier. Les années forgeant l'expérience, et sa débrouillardise faisant le reste, il a utilisé sa connaissance des vents et des voiles pour rentrer dans les petits papiers du pilote et se former à la navigation, devenant peu à peu un élément clé de l'équipage, connu pour sa fiabilité en pleine tempête aussi bien qu'en pleine bataille. Ambitieux et voyant les choses en grand, il a vu là sa chance de grimper encore les échelons est passa d'abord par le poste de maître gabier lorsqu'il changea d'équipage, rejoignant les rangs du Valkyrie originel il y a trois ans de cela. Le démantèlement de son équipage puis la re-création du Valkyrie il y a sept mois marqua une nouvelle opportunité qu'il a saisie au vol. Excellent marin et fin connaisseur de l'étiquette de la piraterie, c'est un forban de la plus belle eau ; n'hésitant pas à user de violence pour son propre bénéfice ou celui de son équipage, et connaissant bien assez la dureté de ce monde pour y naviguer à son aise et sans scrupules.

○ comment vivez-vous à nassau, et quelle est votre opinion par rapport au régime de domination pirate qui y sévit ? › Voici maintenant près de dix ans qu'il vit à Nassau ou des les alentours, une ville bourdonnante et mal famée qui convient parfaitement à la vie qu'il s'est construite à sueur et à sang. Bon débarras pour les anglais - leur présence arrogante et nonchalante lui sortait par les yeux, et pour lui, les pirates ne sont jamais mieux gouvernés que par eux-mêmes. Certes, les conditions de vie n'y sont pas toujours faciles, mais au moins,
on y vit libre, les forts survivent, les faibles n'y font pas long feu. Ca, c'est un langage qui parle à Morrigan; le langage de la survie et de la guerre pour mériter sa place dans ce monde.
Impulsif ; brutal ; charismatique ; borné ; fourbe ; calculateur ; ambitieux ; déterminé ; résilient ; fin psychologue ; observateur ; meneur né ; volcanique ; brave ; tenace ; combatif ; politique ; solitaire ; franc du collier ; libre ; indomptable ;

a. Morrigan est irlandais, et ça s'entend jusque dans sa voix et l'accent qu'il n'a jamais perdu. Originaire des alentours de le comté de Limerick, il est néanmoins rare que le bonhomme se fende d'un récit de son enfance, celle-ci ayant été souillée par les horreurs de la guerre opposant catholiques de James II et protestants de Guillaume d'Orange dès ses dix ans. La violence est un mode de communication auquel il a été accoutumé dès son plus jeune âge, et bien qu'il ne l'admette sous aucun prétexte, les ombres de la guerre, de la famine, et des massacres, continuent de le hanter jusqu'à ce jour. b. Originaire d'une famille d'éleveurs, Morrigan a grandi dans la tradition et la langue gaélique, sa famille travaillant depuis des générations pour le clan O'Caolidh. Il fait partie des derniers Gaels et se souvient très bien des tentatives de conversion de missionnaires anglicans qui, d'ailleurs, ont été les premiers à lui apprendre la langue anglaise. Il fut un élève modèle et manie aujourd'hui bien mieux l'anglais que le gaélique, mais entendre des bribes de sa langue natale ne manque jamais de pincer son coeur de nostalgie. c. Débrouillard et dégourdi, Morrigan n'a jamais peu de mettre la main à la pâte sur le navire, et est du genre à apprendre vite. C'est un manuel qui aime utiliser ses dix doigts ; grimper dans les hunes pour réparer des cordages ou une voile, ou travailler le bois pour filer un coup de main au maître charpentier, sont tout autant de tâches dont il s'acquitte sans rechigner. d. Roi de la manigance et du complot, Morrigan est un foutu intriguant qui ne recule devant aucune manipulation pour arriver à ses fins. Ayant vite compris le fonctionnement de la société des pirates en arrivant à Nassau pour la première fois, il y a rapidement trouvé ses marques et a un talent certain pour se rendre indispensable auprès des personnages qui comptent. Doté d'un certain bagout et sens de la persuasion, c'est un excellent négociateur capable de retourner des situations difficiles. Et quand ça ne fonctionne pas, il y a toujours l'option de tuer tout le monde. Ses plans se font sur le long terme, et il évite les décisions prises à la hâte. e. Manque de chance, sa propension à la brutalité gratuite quand il n'obtient pas ce qu'il veut lui a attiré les foudres ou la méfiance d'un certain nombre d'autres forbans, voyant en lui un rival dangereux. Sa réputation n'est plus à faire à Nassau, et une chose est sûre : si l'on veut faire affaire avec Morrigan, mieux vaut être préparé à toute éventualité. f. Morrigan est un fourbe de première et est connu pour ne pas faire de cadeaux à ceux qui se dressent sur son chemin. Néanmoins, la réciproque se vérifie : en tant que second du Valkyrie, il met les intérêts de son équipage au centre de ses préoccupations et agit toujours selon ce qu'il estime être le mieux pour ses hommes. D'une part parce qu'un navire n'est rien sans son équipage et que la camaraderie pirate vaut aussi pour lui, d'autre part parce que même pour arriver à ses propres fins, il a besoin de la confiance et du soutien de ses hommes, qu'il n'hésite jamais à soutenir en retour. C'est un échange, et il en est parfaitement conscient. g. Lorsque la capitaine n'a pas besoin de lui, Morrigan trouve refuge au milieu de ses hommes ou quelque part dans les cordages des mâts. Un vrai petit singe. h. Bon tireur au pistolet, c'est néanmoins à l'épée qu'il est le plus redoutable. j. Morrigan ne fume quasiment pas, en revanche c'est un buveur de rhum (bien qu'étonnamment moins que la vaste partie de ses camarades) et un visiteur (très) régulier du bordel de Nassau.
○ Février 1678 › Naissance dans la comté de Limerick, en Irlande. Finn est le fils unique de Ruairi et Mhairi Morrigan, humbles éleveurs de moutons au service du clan O'Caolidh, établi dans la région depuis déjà quelques siècles. Elevé dans la foi catholique à l'heure même où conflits de religion font rage en Angleterre, en Ecosse, et en Irlande, Finn a appris très tôt la dure réalité des guerres politiques et religieuses, devenant malgré lui le témoin régulier d'assauts armés répétés contre les populations catholiques locales. Guère en reste, les missionnaires anglicans battent la campagne pour convertir les barbares Gaels catholiques dont Finn et sa famille font partie. ○ 1688 - 1691 › Jusqu'à ses dix ans, Finn n'a aucun accès à l'éducation et travaille avec ses parents dès son plus jeune âge, aidant auprès des troupeaux ou utilisant ses talents pour le travail manuel pour réparer maison, grange, barrières, et autres outils dont sa plus que modeste famille a besoin pour survivre. Débrouillard et travailleur, c'est un brave gosse qui entend bien reprendre l'élevage de son père lorsque celui-ci sera trop vieux pour travailler ; malheureusement, la guerre entre Guillaume d'Orange et James VII d'Ecosse vient frapper à leur porte, semant la destruction à travers le pays. La famille de Finn est touchée en particulier en 1690, lors du siège de Limerick : désireux de combattre l'envahisseur anglican aux côtés des O'Caolidh, Ruairi s'engage dans les forces armées défendant le fort de Limerick et fait partie des quatre-cent morts du coté Jacobite. La victoire a un goût amère pour sa veuve et son fils, restés seuls, avec pour seule consolation le savoir que Ruairi s'est battu comme dix hommes et que son courage restera gravé dans la mémoire de ses compagnons survivants. ○ Août 1696 ›  Depuis la mort de son père, Finn redouble d'efforts pour faire vivre la troupeau et sa mère - il est contraint, notamment, d'accepter un travail dans un atelier de bois  tenu par deux frères anglicans. C'est à leur contact (réticent) qu'il commence à apprendre ses premiers mots d'anglais dès ses treize ans. Il continue d'y travailler, en plus de l'élevage familial, jusqu'à ses dix-huit ans. Hélas, en milieu d'année, les guerres de religion frappent à nouveau à sa porte de la plus cruelle des façons : pendant qu'il était à l'atelier de bois, un groupe d'anciens soldats Williamites, survivants perdus certainement du siège de Limerick sévissant désormais comme bandits dans la région, pillent l'élevage de sa famille, assassinent Mhairi qui a tenté de s'opposer à eux, et brûlent la modeste maison familiale. N'ayant plus famille ni possessions, Finn désespéré et enragé tue les deux anglicans qui l'employaient, vole suffisamment d'argent et  de provisions pour survivre seul, et part sur les routes, fugitif coupable de meurtre. ○ Mars 1698 › Seul et allant sous un faux nom, il déambule dans le sud de l'Irlande, vivant de petits travaux ou du vol à Tipperary, Cork et Killarney, s'improvisant éleveur, agriculteur, voleur à la tire, coursier, pilleur, mendiant - n'importe quoi lui permettant de survivre. Il passe par plusieurs phases de famine et vit dans le dénuement le plus total pendant deux ans, vagabond échappant par miracle (ou l'absence de réelles autorités) à la pendaison pour le double assassinat dont il s'est rendu coupable en tuant ses anglicans. Finalement, il remonte vers le nord après avoir ouï dire qu'on trouvait sur travail dans le port de Galway. Quelques jours à peine après être arrivé en ville, il s'embarque sur le Small County, un navire marchand faisant route vers le Portugal. C'est en route, au large des côtes espagnoles, qu'ils sont attaqués par un navire pirate. Les prisonniers indemnes ou légèrement blessés ont le choix entre la mort ou rejoindre l'équipage. Finn fait aussitôt son choix, et entame sa carrière de pirate en tant que matelot, alors que le bateau fait voile vers les Bahamas. ○ Octobre 1703 › Jeune recrue zélée et excellent apprenti, Finn (désormais plus connu sous le nom de Morrigan) s'adapte très vite à la vie en mer, sa peau déjà endurcie par les épreuves que la vie en Irlande a semées sur son chemin. Devenu insensible à a violence et à la cruauté, aspirant à la liberté et à vivre selon son bon désir, il s'épanouit parfaitement dans la piraterie est n'est jamais le dernier à partir à l'abordage lors de prises. Sa force, sa haute taille, et son agilité en font un remarquable élément aussi bien en bataille que dans les dangereux gréements du navire, et il accède au poste de gabier deux ans après avoir rejoint l'équipage. Son navire, l'Arcadia, opère principalement dans les Bahamas, et l'équipage débarque souvent à Nassau, le capitaine ayant quelques accords avec le gouverneur peu scrupuleux représentant l'empire britannique. Morrigan y rencontre une ancienne esclave, Ophelia, désormais prostituée, avec qui il vit en concubinage lorsqu'il n'est pas en mer. Néanmoins, le raid de Nassau en Octobre 1703 manque de les tuer tous les deux, les forçant à se retirer dans la dense forêt avec les autres rares survivants de la terrible attaque franco-espagnole. Après la fin des hostilités, Ophelia décide de quitter Nassau - Morrigan refuse. Il ne l'a plus revue depuis. ○ Janvier 1707  › Entre deux prises sur l'Arcadia, Morrigan se perfectionne dans le métier de gabier, participe à a reconstruction de Nassau sous l'égide des anciens corsaires et nouveaux pirates, et se taille peu à peu une réputation de marin brutal, sans pitié, mais efficace et plein de ressources. Lorsque l'Arcadia se dissout suite à des conflits internes, le capitaine du Valkyrie le recrute comme maître gabier, le précédent étant mort frappé d'apoplexie. ○ Mai/Juin 1712 › Morrigan commence à voir les choses en grand sur le Valkyrie, ses ambitions se développant à mesure qu'il prend conscience de la médiocrité de leur capitaine et de son second. L'un trop 'timide' et désorganisé pour leur faire prendre de grosses prises, et l'autre n'ayant aucun charisme de meneur, Morrigan devient naturellement et officieusement le représentant de ses camarades auprès du commandement du navire. Lorsque le capitaine, las de sa réputation médiocre, décide de prendre d'assaut un galion espagnol avec leur simple brick, Morrigan est l'un des seuls à s'interposer et protester contre l'idée, arguant qu'il valait mieux faire alliance avec un autre équipage pour augmenter les chances de réussite et diminuer les pertes. Las, le capitaine refuse de l'entendre, et c'est la débandade. L'abordage tourne au cauchemar, le capitaine finit décapité par les espagnols, la moitié de l'équipage décimé, l'autre moitié fuyant tant bien que mal. Morrigan, lui, est gravement blessé durant l'assaut et tombe à la mer. Laissé pour mort par ses camarades qui ne l'ont pas vu réémerger (il a réussi à s'accrocher à une planche avant de sombrer dans l'inconscience), le courant le porte miraculeusement sur une place voisine, où un autre navire pirate mouillait l'ancre. Il est secouru par cet équipage et Morrigan passe plusieurs semaines de convalescence sur ce nouveau navire en échange de travaux ou de son expertise pour les deux mois qui suivent, avant de remettre enfin le pied à Nassau en Septembre - sans savoir que le Valkyrie tient toujours plus ou moins debout. ○ Septembre 1712 › Revenu dans la vie publique de Nassau, l'ancien équipage du Valkyrie est stupéfait de découvrir que leur voilier est revenu d'entre les morts, et lui apprennent que l'équipage (et le bateau) s'est reconstitué autour des figures d'Eli Murphy, ancien du Red Revenge, et de Lenny Morland, instituée capitaine par Murphy et ses hommes venus en renfort. Le dilemme pour l'équipage originel du Valkyrie est grand : reprendre la mer avec unE capitaine inconnue de tous et en confiant les postes clés aux membres d'un autre équipage, ou ne pas reprendre la mer du tout. L'ancien second du Valkyrie, devenu capitaine avant l'arrivée de Lenny, ayant été destitué, la demoiselle en a profité pour prendre les rennes d'un poste qui, Morrigan le sait, lui serait revenu s'il avait débarqué quelques semaines plus tôt. Furieux de s'être fait damner le pion, il accepte néanmoins de se proposer comme second, et est soutenu par la majorité écrasante de ses hommes, forçant Lenny et Eli d'accepter ce compromis : un ancien du Valkyrie, en lequel les hommes ont déjà confiance, pour seconder la nouvelle capitaine ayant encore cruellement besoin de faire ses preuves. Pour Morrigan, l'occasion est trop belle, et il s'imagine déjà prendre le contrôle du navire sitôt que la demoiselle aurait prouvé qu'elle n'avait rien d'un capitaine. ○ Octobre 1712 - Avril/Mai 1713 › Malheureusement pour Morrigan, Lenny défie les attentes de tout un chacun et se montre tout à fait capable de diriger un équipage, gagnant lentement, mais sûrement la confiance de ses hommes (ou au moins, prouvant que leurs craintes étaient vraisemblablement infondées). Morrigan sent le vent tourner et se retrouve coincé, obligé de seconder la capitaine dans l'intérêt de l'équipage, tout en voyant bien que les anciens du premier Valkyrie sont de moins en moins enclins à rejeter les anciens du Red Revenge et la jeune Morland, bien au contraire.  Secrètement, il commence à fomenter ses propres plans, ayant dans sa ligne de mire à la fois Morland et l'énigmatique Murphy, qui détient tous les points d'influence clés de l'équipage. Morrigan sait qu'il a encore le soutien du plus grand nombre et que la moindre erreur coûterait cher à leur capitaine. Il attend son heure, mais n'a pas l'intention de se laisser écraser par une arriviste ayant encore tout à prouver sur son navire et à son équipage.
fiche (c) blue walrus
  under the black flag :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• messages : 199
• double-comptes : molly, jim, alastar, eddie.
• crédits : avatar (c) hallows. – gifs (c) tumblr. – song (c) blackbird raum.
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 8:34

omg he le redis encore une fois ici mais MORRIGAN I'm so dead j'avais tellement peur que ce scénario ne soit jamais pris. pis tom est tellement parfait je suis juste in love, j'ai tellement hâte de pouvoir en lire plus. I love you et qu'on joue ces liens de fou qui vont juste foutre la merde partout. Arrow

BIENENUE DANS LE COIN, en tout cas, ravie que tu nous rejoignes en plus comme t'es juste notre deuxième newbie il nous reste encore plein de cookies à t'offrir, si c'est pas trop chouette bon courage pour la rédaction de ta fiche, en tout cas, j'ai bien hâte de lire ça. si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas. I love you I love you I love you

(Pardonne-moi s'il y a des coquilles dans mon message, je suis sur mon cell j'étais trop surexcitée pour attendre d'aller sur mon ordi Arrow)

_________________

fill my life up with time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 9:13

Te revoilà, me revoilà, nous revoilà Nan mais attends, un vil second comploteur qui veut devenir capitaine à la place du capitaine, j'allais pas le laisser filer ce bébé, il est beaucoup trop drôle J'ai tellement hâte de jouer ces liens et de mettre le bazar avec vous, je ne sais pas encore comment ça va se combiner, mais y a beaucoup trop de potentiel

Du coup je prends les cookies, et je te dis un grand merci pour cet accueil digne des pirates que nous sommes, et à très bientôt dans ta boîte à mps comme je te l'ai dit dans l'autre topic
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• messages : 47
• double-comptes : cait, la reine des secrets & dorian, le grincheux
• crédits : avatar (swan), gifs (tumblr), sign (endlesslove), lyrics (control / halsey)
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 10:33

TOMMMM
excellent choix d'avatar, et excellent scénario
sois pas trop difficile avec lenny What a Face
bienvenue parmi nous I love you

_________________
    i will never die ◊ They send me away to find them a fortune. A chest filled with diamonds and gold. The house was awake With shadows and monsters. The hallways they echoed and groaned.

    teams ftw:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 93
• double-comptes : aucun
• crédits : (ava) forevertry (sign) bat'phanie
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 16:35

mais ce début de fiche de fifou et puis ces choix tellement divins le scénario de la muerte, tom, ce dieu vivant de la sexytude
bref je suis fan, j'ai hâte de lire la suite et découvrir ce trio inrp, ça promet de bien belles choses
et bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• messages : 369
• double-comptes : logan, mica, rose.
• crédits : avatar par blue walrus. signature par hallows.
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Mer 3 Mai - 16:46

OWIIIIIIII. j'avais si hâte de rentrer du boulot pour te souhaiter la bienvenue NON MAIS, ces choix, je je je merci infiniment de tenter morrigan le salopard, j'en suis tellement heureuse si tu savais on va bien s'amuser sur le valkyrie wesh le meilleur navire de tous les caraïbes

bienvenue officiellement sur FAS bon courage pour cette fiche déjà bien avancée et qui est juste magnifique si tu as des questions n'hésite pas, j'ai trop hâte de rp, ça va être le bordel la joiiiiiie

_________________

WAR OF HEARTS ☆ i can't help but love you, even though i try not to. i can't help but want you, i know that I'd die without you.


TEAMS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 4:58

Jack - Je te retourne le compliment sur le choix d'avatar, pfiouuuuu Kathryn quoi Promis je serai gentil avec la capitaine, après tout on est super copains elle et moi What a Face What a Face What a Face merci pour ton accueil et au plaisir de te croiser sur les mers !

Valery - Ah ben heureuse que le personnage et ce trio de fifou te hypent autant qu'ils me hypent Merci beaucoup pour ton accueil, tes compliments, et puis au passage, bienvenue à toi aussi

Lenny - Rôh flûte, v'là la rabat-joie HAAA je suis tellement contente que ce début te plaise, et puis si en plus ça fait des heureux de voir le fourbe de service pris et joué, je vais pas me priver Ca va être beaucoup trop fun et plein de rebondissements et de feels, et d'avance je vous donne entière latitude pour taper sur Morrigan et le remettre à sa place, il le mérite je vais t'envoyer un mp que j'ai envoyé à Eli avec ma proposition quant au recrutement de Morrigan sur le Valkyrie histoire que tu puissesme dire si ça te convient aussi, et le reste de la fiche devrait vite être terminé merci encore pour ton accueiiiiiil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• messages : 199
• double-comptes : molly, jim, alastar, eddie.
• crédits : avatar (c) hallows. – gifs (c) tumblr. – song (c) blackbird raum.
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 15:23

(et on accuse mes chronos à moi d'être longues, wesh. )

je l'aime tellement, ton morrigan, il est tellement parf sérieux.
attention dans ta chrono, en mars 1698 t'as laissé deux fois les mêmes explications. et je suis pas sûre d'avoir compris ce qui est arrivé au Valkyrie (le navire lui-même) après le coup du galion, si les hommes l'ont ramené au port ou bien si Morrigan a été retrouvé dans la carcasse et que les hommes ont construit un nouveau Valkyrie...
bref je voulais juste souligner ça parce que anyway j'ai du temps à perdre je peux pas te valider maintenant -out-
va falloir attendre l'avis de Lenny, mais pour moi c'est tout bon. (à part cette histoire que mes neurones fatigués ont pas trop compris    Arrow)

J'AI TROP HÂTE QU'ON SE TAPE DESSUS OKÉ.

_________________

fill my life up with time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 15:37

Oui ben pardon hein, je voulais pas que ça soit trop flou !  

Oups, merci pour 1698, voilà pourquoi c'est dangereux de copier-coller depuis Word Arrow je vais corriger ça de suite !  

Pour le Valkyrie et l'échec du galion espagnol, my bad, je viens de relire l'annexe pour la dix-huitième fois et en fait je viens de réaliser que j'avais mal compris le passage : "Ceux qui restaient sont parvenus à s'enfuir, sur un navire endommagé mais tenant toujours debout." J'avais imaginé que le bateau en lui-même était plus ou moins foutu et laissé à l'abandon, et que l'équipage s'était tiré dans un des petits bateaux de secours (les équipages des bricks ne sont pas très grands, la moitié était KO, je me suis dit qu'ils tenaient) mais en fait je viens de réaliser que ça doit être le Valkyrie lui-même qui était endommagé mais rentré à bon port quand même

Je vais donc modifier ça et dire que Morrigan est tombé à l'eau et qu'il a dérivé sur une plage pas loin, où il a été pris en charge par un autre équipage qui mouillait là, j'éditerai ce post quand ça sera fait ! Merci d'avoir attiré mon attention là-dessus (et d'avoir pris e temps de lire mon pavé Arrow )

ET APRES CA ON POURRA SE TAPER DESSUS ET CE SERA TROP BIEN

EDIT : Et voilà, c'est édité pour clarifier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• messages : 369
• double-comptes : logan, mica, rose.
• crédits : avatar par blue walrus. signature par hallows.
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 18:17

c'est tout simplement parfait pour moi, j'ai adoré ta fiche, tu as tellement bien cerné morrigan, wahou il est badass quand même, il faut l'avouer, même si c'est un salaud j'ai aimé l'histoire complexe que tu lui a donné, et son caractère, c'est vraiment super, je suis trop in love je te valide, allez viens qu'on foute le bordel sur le valkyrie, ça va être biiiien

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques à gauche, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que les joueuses de Lenny, Eli et Caitriona te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur FUNERAL AT SEA.
(c) blue walrus

_________________

WAR OF HEARTS ☆ i can't help but love you, even though i try not to. i can't help but want you, i know that I'd die without you.


TEAMS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 18:22

*hurle de joie dans le lointain*

Haaaaaa je suis contente, j'ai pas trop l'habitude de jouer les méchants fourbes, donc j'avoue que j'étais un peu nerveuse sur la fin, mais je suis ra-vie qu'il vous plaise à tous les deux, ce petit Morrigan et oui, j'avoue que j'aime bien partir du principe qu'on est tous l'ami ou l'ennemi de quelqu'un, et que même les petits c** dans son genre ont le droit d'avoir une ou deux qualités, et puis ça rendra les choses plus drôles avec Lenny ou Eli MERCI POUR LA VALIDATION, je crous remplir les formalités, et après on pourra passer aux hostilités complots What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• messages : 369
• double-comptes : logan, mica, rose.
• crédits : avatar par blue walrus. signature par hallows.
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   Jeu 4 Mai - 18:25

tu as bien raison, tout est dans la nuance je crois, et tu l'as très bien fait à mon avis vraiment, je suis trop contente

_________________

WAR OF HEARTS ☆ i can't help but love you, even though i try not to. i can't help but want you, i know that I'd die without you.


TEAMS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: he is the one to blame when the Devil calls your name   

Revenir en haut Aller en bas
 
he is the one to blame when the Devil calls your name
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ZOOM] BLAME! de Tsutomu Nihei
» Blame de Tsutomu Nihei
» BLAME!
» Pressagny l'Orgueilleux, Le Catenay
» [MANGA] Biomega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FUNERAL AT SEA.  :: fiches validées-
Sauter vers: